ID CD.png

Ombres et lumières entrent en dialogue. Des lianes s’enlacent. Des liens se tissent. Emerveillement d’un souffle, sensualité d’une volute. La Nature comme un lieu d’association magique. Plonger dans ses racines pour retrouver sa Terre. Le voyage au coeur des éléments nous élève au-delà de la rencontre à retrouver un état d’être et une écoute sensible. Une invitation à explorer intimement cette Nature pour entrer en contact avec les mondes subtils. D’une écorce, d’un feuillage émergent les Dévas qui l’habitent. La lueur de la lune s’invite avec rondeur dans la danse de la nuit et le chant des étoiles.

Au-delà de cette végétation, qui nous appelle à nous immerger en elle, un nouvel espace s’ouvre. On côtoie le jour et la nuit, le plein et le vide, la présence et l’absence, la vie et la mort. Le deux s’alchimise en une union végétale qui nous amène vers un état de fusion puis de dissolution. Les barrières avec les mondes se dissolvent pour une connexion avec le tout. L’ineffable et le sacré apparaissent.

Maïthuna, comme le lieu d’une union sacrée et comme un rapport poétique à la vie. L'émerveillement est à la base de la création. La photographie nous interroge dans notre rapport sensible à la Nature. Rencontrer la Nature, si profondément, au point de ne faire plus qu’un avec elle. Superposition délicate. Étreinte sensuelle pour s’offrir telle une oeuvre de la création. Les frontières s’estompent. Dialogue intime entre le brut et le sensible.

Et si en ouvrant cet espace de rencontre, la Nature nous invitait à ETRE. A puiser dans nos racines pour mieux retrouver notre terre. A nous laisser aller comme la vague et à glisser sur l’eau. A souffler sur ce qui nous encombre et s’alléger telle la brise. A faire naître sa divine étincelle.

Une invitation à redevenir cette Nature, intelligence vivante, porteuse de ressources et d’enseignements. Celle qui raconte le processus des rythmes de la vie, des cycles qui s’écoulent, de l’impermanence des choses et de l’immortalité... La photographie nous immerge dans une vibration magnétique et nous raconte. Elle lie indissolublement nature et humanité. Elle révèle finalement notre végétation intérieure.

Elle capte et transmet les rythmes cosmiques des arbres, de la terre, de la lune et du soleil. Les liens se créent, nous fusionnons avec cette Nature vivante et vibrante. Pendant un instant, on s’insère dans une unité cosmique et dans une harmonie céleste.